DIY | J’ai fabriqué mon meuble à chaussures

Dans ce DIY | J’ai fabriqué mon meuble à chaussures, je vais vous expliquer de A à Z et étape par étape comment j’ai fabriqué ce meuble à chaussures sans utiliser aucune technique de construction de cartonnistes.

Pour cela, il faut du très bon carton! J’ai eu de la chance une copine m’a appelée l’autre jour pour venir chercher du carton triple cannelures! Ce carton faisait 1,3 cm d’épaisseur.

C’est assez rare, normalement celui que je trouve fait 1cm d’épaisseur.

J’en avais assez pour faire mon meuble.


Matériel

Pistolet à colle

Colle chaude

Sous couche de peinture

Peinture

Kraft, crayon, règlet, règle de coupe, gomme, etc.

Carton triple cannelures


 

La réflexion

Pour des questions pratiques, je suis partie sur un meuble en trois parties.

Facile à transporter et nous sommes trois à la maison, chacun à sa partie.

Ensuite, je voulais une étagère pour mettre mes bottes à plats et enfin, j’avais une place prédéterminée avec des côtes à respecter.

Voici un plan de ce que j’avais en tête.

Comme j’avais du carton très rigide, j’ai démarré sur une conception simple comme un meuble en bois, sauf que pour assembler, au lieu d’utiliser des clous, j’ai utilisé de la colle.

Pour les deux morceaux standard, c’est à dire sans emplacement pour les bottes, j’ai utilisé la technique des traverses.

La conception

J’ai tout d’abord dessiné l’emplacement de mes étagères sur le fond de mon meuble.

On utilise cette procédure dans le boitage.

Ensuite j’en ai déduit la longueur de mes traverses (étagères).

Une séparation de 64×30 et deux étagères de 59×30. 30 cm étant la profondeur de mon meuble.

Pour la partie avec l’emplacement pour les bottes, les petites séparations font 21×30. 21 cm étant la hauteur.

Je place les encoches, 2 encoches pour la séparation de 64 et 1 encoche pour l’étagère de 59 .

Ps: vous avez vu la trace de kraft? ça c’est, lorsqu’on n’est pas attentif!

Dans un premier temps, je vérifie que mes traverses s’emboitent bien entre elles.

Ensuite, je colle la séparation.

Enfin, j’enchâsse les étagères jusqu’à la moitié, puis je mets la colle sur la trace et enfin je descends l’étagère pour qu’elle se colle au fond.

Pour le module des bottes, j’ai collé d’abord les séparations de 21, puis les étagères de 59 en suivant les marques que j’avais faites sur le fond du module.

On peut voir qu’une de mes plaques était cintrée…

L’habillage

Maintenant est venu le temps de l’habillage.

 

 

J’ai coupé un morceau de carton plus grand et plus profond que le côté de mon module.

Soit environ 72 cm sur 32 cm.

J’ai aligné les étagères de devant avec le bord de ma plaque et fait dépasser des deux cotés.

 

J’ai marqué au crayon le contour du module, car c’est là où doit aller ma colle puis j’ai collé la plaque.

je rase la plaque sur l’arrière du meuble, à ras du fond du module.

Ensuite, je recoupe une plaque plus grande, que je viens appuyer sur la plaque précédente, je la mets aussi à ras des étagères, puis je marque l’emplacement de la colle et je colle.

Enfin, je coupe ce qui dépasse à l’arrière et aussi la plaque collée précédemment qui dépasse de la plaque que je viens de coller.

Je continue comme cela à faire le tour du caisson en rasant au fur et à mesure.

Finition

Maintenant séance de ponçage et de kraftage de tous les modules.

Mise en peinture

J’ai volontairement passé l’étape de l’enduit de lissage pour boucher les trous et les rainures. C’est un meuble à chaussures, je n’avais pas besoin de belles finitions.

Maintenant vient la sous couche. Vous pouvez utiliser du gesso, bien moins cher que les sous couches spéciales bois.

Enfin la peinture définitive.

Et avec les chaussures.


Qu’en pensez vous? Allez vous essayer?

  4 Replies to “DIY | J’ai fabriqué mon meuble à chaussures”

  1. Angela Daemen
    19 mars 2018 at 8 h 33 min

    BRAVO!
    Le DIY est très explicite pour les débutant(e)s comme moi, qui ont essayé de se lancer dans les meubles en cartons sans avoir pu correctement en réaliser.

    Celui-ci est bien conssu ,afin de mieux comprendre, ce qu’est une traverse.

    Bon marcher et un petit coup de pouce au 0 gaspillage et pour l’écologie!

    Merci beaucoup,

    • LpB Carton
      19 mars 2018 at 8 h 42 min

      Merci à toi pour ce commentaire motivant!

  2. marie
    17 mars 2018 at 20 h 00 min

    oh super ! l’étape de rebouchage a été laissée de côté mais les finitions couleurs sont au top !!! à mettre sur ma liste à faire un jour ! bravo et merci aussi pour les explications même si j’arrive à me débrouiller grâce à vous et d’autres !

  3. de LAROSIERES-OHAYON
    17 mars 2018 at 19 h 41 min

    Super pratique ! Et, quand on te lit, cela a l’air très facile !
    Très tentant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.